Kuroi Tsubasan

Le Manoir Kuroi Tsubasan, Le lieux où ce réunie tout les membres de la famille Kuroi Tsubasa...


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Aerin Kuroi-Tsubasa

Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

1 Aerin Kuroi-Tsubasa le Mar 11 Oct - 20:58

Description rapide :

Nom :  Aerin Kuroi-Tsubasa porta le nom d'Aerin Elisabeta Petrescu lors de son enfance sur Terre, puis fût surnommée par la suite, Elisabeta la petite dame par les proches du comte Vlad "Tepes".
Age d'apparence : 24-25 ans.
Age "Humain" : 566 ans
Naissance : Née dans la principauté de "Valachi" (Terre Roumaine) en 1450.

Histoire :

Je vais vous raconter mon histoire, je n'ai pas l'habitude de le faire mais je vais faire exception pour vous.

Tout a commencé en l'an 1450, année de ma naissance. Bien évidemment, comme vous vous en doutez, je n'en ai aucun souvenirs. Mais, autant commencer par le commencement. Mon père quitta ma mère le jour suivant ma naissance pour retourner dans notre monde. Histoire de ne pas trop vieillir. Au bout de quelques mois, lorsque je fus sevrée, ma mère me déposa au pied de la porte de sortie des servants du château du coin. Il s'agissait de celui de Vlad III, plus connu sous les noms de Vlad Tepes, Vlad L'empaleur ou encore plus récemment Dracula, prince de Valachie. Oui, contrairement à ce que l'on nous fait croire, Vlad n'a en réalité jamais résidé en Transylvanie mais en Valachie, qui est un territoire Roumain adjacent à la Transylvanie.

Bref, ma mère ne choisi pas cette province ni ce château par hasard. En effet, elle avait une confiance totale en cette lignée royale mais aussi en la l'humanité des habitants qui ne laisseraient jamais un enfant mourir de froid et de faim.
Contrairement à une certaine "coutume" de notre monde, je ne fus pas éduquée par des domestiques engagés pour cela mais par une cuisinière du château qui me trouva devant la porte alors qu'elle finissait tardivement son travail. Elle et son mari n'hésitèrent pas une seconde à m’accueillir dans leur foyer. Le seul mot laissé par ma mère était que son souhait soi de me nommée Aerin. Ils respectèrent son choix mais voulurent également apporter leur touche à mon nom et me donnèrent donc également le prénom d'Elisabeta. Ceux qui à mes yeux étaient ma famille (ma mère, mon père et mes deux frères) furent très présents et chaleureux avec moi tout au long de ma vie à leurs côtés.

Etant une femme, mon rôle à cette époque là, était tout tracé : je devais servir quelqu'un d'assez haut placé afin d'effectuer les tâches ménagères. Ma mère se démena donc pour me trouver un travail digne. Ce qu'elle réussi car, grâce à sa notoriété en tant que très bonne cuisinière, elle réussi à me faire intégrer l'équipe du château de Vlad. Je fus donc intégrée à l'équipe de femmes de chambres, déjà bien nombreuse, lors de mes 13 ans. Je me débrouillait très bien, mais chacun avait sa partie du château à effectuer. Celui-ci étant assez grand, je m'occupais donc d'une partie quasiment inhabitée du château et ne croisais que très peu de monde lors de mes longues journées de travail, ce qui n'était pas vraiment pour me déplaire. De plus, cela venait compléter la bourse de la famille ce qui nous permis de pouvoir vivre aisément, sans avoir à trop nous préoccuper de l'argent.

Un jour, à l'âge de 15 ans, alors que j'arrivais tôt avec ma mère pour aller travailler, l'intendant du château m'interpella. Il m'annonça que deux autres femmes de chambre étaient clouées au lit et qu'étant la première arrivée, il souhaitait, d'un air bien paniqué, que je m'occupe de la partie où vivait le prince Vlad ainsi que de celle des invités. Le prince Vlad devait justement en accueillir dans la soirée et il fallait que tout soit prêt rapidement. Je m'activais donc avec une grande anxiété et me rendit dans la partie en question. Je fus choquée par le nombre de personnes affairées au travail. Cela me changeait réellement de mes petites habitudes. Après renseignement j'avais donc commencé à mettre en place les diverses chambres d'invités les unes après les autres. Lors de cette journée j'avais eu l'honneur de croiser le prince et sa compagne un bon nombre de fois sans que ceux là ne m'accordent un seul regard, ce qui ne me surpris aucunement mais restait malgré tout assez frustrant. En fin d'après midi, alors que le soleil commençait à se coucher et que les invités arrivaient les uns aux autres, je me retrouvais à me diriger vers la chambre de Vlad. Qu'elle ne fut pas ma surprise lorsque je découvris en entrant que le prince et sa compagne étaient en pleine discussion. Je m'attela donc en me débrouillant pour être le plus discrète possible et ne pas les déranger. Ils étaient à entrain de s'habiller pour le bal qu'ils avaient organisé. Cela demandait beaucoup de temps, surtout pour Madame. Elle finit par sortir de la chambre afin de retrouver sa servante personnelle afin qu'elle puisse lui dicter une liste de choses à faire interminables. Je me sentais fort gênée et nullement à ma place, seule avec le prince dans sa propre chambre. Cela était également un honneur pour moi. Alors que je pensais qu'il allais suivre le mouvement de sa compagne, il se dirigea vers moi afin de me parler. Ce qui était très inhabituel ! Il faut savoir qu'étant donné que je suis née avec les cheveux blanc, ma mes parents me faisaient constamment porter un foulard afin de les cacher. Mais alors que Vlad me disais être intrigué par ma présence et mon regard, il défit le foulard protégeant mes cheveux, plutôt longs à force du temps. Il ne fut pas tant choqué que cela par leur couleur. Il y glissa doucement ses doigts dans mes cheveux et en souleva légèrement une mèche afin de l'approcher de son nez pour la sentir. Sans un mot de plus, il me laissa plantée là, complètement perturbée et les joues en feu, le cœur près à se rompre, pour sortir rejoindre ses invités. Je finis mon travail minutieusement dans la chambre du prince Vlad puis je rentra chez moi.

Par la suite, je croisa plus souvent le prince, également dans les couloirs qu'il n'avait pas pour habitude de fréquenter. Chaque fois que le croisais, il me regardait en biais sans jamais rien paraître. Je n'avais aucune idée de ce que cela pouvait bien vouloir dire. Tout ce que je savais, c'est que je commençais à apprécier ces petits moments, son regard sur mon corps. Je me rendis compte également que je m'attachais à lui, malgré que je savais que cela était mal, je ne pouvais m'en empêcher. Cela continua un certain temps, jusqu'à ce qu'un soir, en fin de journée de travail, il me fasse appeler dans sa chambre personnelle. J'avais peur de ce que cela pouvait bien signifier. Après tout ce temps d'observation de la part du prince Vlad, je m'attendais à perdre mon travail. Je ne sais pas comment mes parents auraient pris la nouvelle, cela aurait fait de l'argent en moins pour nourrir la famille et une mauvaise réputation. Ce qui n'était jamais très bon à l'époque. Je frappa à la porte de la chambre puis entendis la forte voix du prince m'accordant d'entrer. J'ouvris alors la porte avec précaution et découvris Vlad, seul dans la chambre, dans une lumière tamisée car peu de cierges étaient allumées, regardant par la fenêtre. Je refermais la porte devant moi et attendis qu'il prenne la parole. Il m’indiqua de me rapprocher, ce que je fis. Je me postais derrière lui. Il se retourna donc doucement et me fixa longuement dans les yeux. Il caressa mon visage et me dit d'un voix plus douce, près de mon oreille, qu'il me trouvait toujours aussi intrigante mais magnifiquement belle malgré tout. Et que malgré le poste que j'occupais, après son observation personnelle et demande auprès du personnel, qu'il me trouvait forte intelligente et intéressante. Il m'embrassa aussitôt après avoir dit ça, tendis que j'étais pétrifiée de stupéfaction. Je passa donc le reste de la nuit à ses côtés puisque sa compagne ne dormait que très rarement dans la même chambre que lui.

S'en suivis une longue relation chaleureuse et pleine de sentiments. Nous avions du mal à nous passer de l'un et l'autre. Nous étions fusionnels. Mais bien évidemment nous devions nous cacher. Vlad avait une réputation à tenir, de plus je devais déjà cacher ma chevelure en permanence, je ne voulais pas rajouter de racontars qui pourraient attirer des malheurs à ma famille. En passant du temps avec Vlad, nous découvrîmes que nous avions une passion commune pour "la torture et le sanglant". Chose que sa femme ne comprenait pas. Il en était donc ravit, et moi j'avais enfin quelqu'un à qui me confier sur le sujet. Lui était un Tyran de guerre et n'avait donc pas à le cacher. Mais me concernant j'avais du faire cela de manière plus discrète et développa donc une forte technique d'infiltration. J'étais donc responsable d'un certain nombre de morts dans les villages de la province. Je laissais bien évidemment une signature, comme tout bon assassin, en laissant deux trous dans le cou de chacune de mes victimes. En réalité, je les tuais grâce à un poison discret, que j'avais appris à con-coqueter au fur et à mesure des années. Je récupérais toujours également une petite fiole de leur sang. Etant donné que Vlad était du genre très sanglant lors de ses batailles, le peuple lança une rumeur qui pris de l'ampleur. En effet, les villageois se mirent à soupçonner le prince Vlad III d'être à l'origine des différents meurtres. Ce qui lui valu le surnom de "Vampire" (Terme utilisé actuellement). Vlad appréciais mon activité secondaire, ainsi que mes compétences mais voulu m'offrir la possibilité de changer mes victimes. Il ne m'en voulait pas non plus d'avoir attiré l'attention sur lui puisque cela lui faisait une certaine "pub" auprès de ses opposants et éventuels traîtres. Afin d'améliorer mes compétence, mon cher Vlad m'offrit la possibilité de mettre à profit mon expérience sur des prisonniers. Je pu alors développer la torture ce qui fut fort intéressant et attrayant. J'y pris rapidement goût ! Nous nous donnions alors mutuellement divers conseils sur le sujet. Lors de la grande bataille contre les Turcs, c'est d'ailleurs moi qui lui est suggéré l'idée d'afficher des cadavres à la vue de l'ennemi. Il fini par trouver l'idée grandiose et l'arrangea bien évidemment à sa sauce. Ce qui donna, comme vous le savez certainement, un nombre impressionnant de corps de hauts placés turcs plantés sur des piqués, sur le champs de bataille, pour effrayer l'ennemi. Cela aida également à renfoncer la rumeur qui circulait à son sujet.

Nous passâmes donc quelques années ensemble. Puis un événement merveilleux, mais qui sema le trouble au sein de ma famille et du voisinage. Je tomba enceinte du seul homme que j'avais fréquenté et aimé pendant ma vie. Je ne pu bien évidemment pas expliquer réellement de qui je tenais ce magnifique fils et inventa un viol en rentrant tard un soir. Vlad qui tenait à moi plus qu'à n'importe qui, fut fier de ce fils que nous avions eu ensemble. Nous trouvions moyen même après sa naissance de continuer à se voir. Malgré l'illégitimité de notre enfant, il me fit la promesse de toujours protéger Istvàn et de lui assurer d'une manière ou d'une autre une place importante dans la société. Ce qu'il fit.

Le jour de mes 18 ans, un couple assez jeunes, venus de nul part, demandèrent à rencontrer le prince Vlad III. Par la suite celui-ci fit une descente nocturne chez mes parents en leur compagnie. Ils avaient eu une longue discussion. Ce fût Vlad qui m'annonça la nouvelle. A présent que j'avais 18 ans, mes parents biologique devaient me ramener chez moi. Quel chez moi ? Vous savez de quoi je parle. C'est pourquoi je ne vous le décrirait pas trop en détail. Seulement que nous dûmes tous nous rendre à l'évidence lorsque ma "mère" nous dévoila ses cheveux d'un blanc argentés parfaitement identiques au miens. Cela étant unique je ne pouvais douter de la véracité de ses propos. Mes parents adoptifs refusèrent au début mais finir par être convaincus lorsque je leur promis de revenir les voir. J'avais senti que je n'avais pas réellement le choix. Ils me prirent à part afin de m'expliquer plus précieusement la situation. J'étais dévastée et ne comprenais pas grand chose. Sur le coup du choc je ne leur demanda qu'une seule chose. Pouvoir passer deux heures seules avec Vlad, l'amour de ma vie et Istvàn avant de partir. Vlad essaya de contenir ses larmes mais je sentis sa tristesse. Moi je ne pouvais m'empêcher de fondre en larme. Il me rassura. Je lui promis de revenir dès que je le pourrais même si je savais à présent que cela serait compliqué. Lui me promis en échange de s'occuper de notre enfant du mieux qu'il le pourrait. J'appris par la suite qu'il réussi, après un accord fort complexe, de le confier à la famille Bathory de Hongrie. Il fut déclaré comme fils officiel de Miklos Bathory de Somlyo et porta donc le nom de István Báthory de Somlyó. Il fut même pendant un temps, en plus de son titre de noblesse hongroise, volvoid de Transylvanie pendant les quatre années qui précédèrent sa mort, en 1534. Bien évidemment il ne fût pas exposé au public immédiatement et sa date de naissance fût modifié à l'an 1477 au lieu de 1467. Il fut également le père de Anne Báthory de Somlyó, et bien d'autres, soit la mère de la Comtesse Elizabeth Bathory de Somlyo alias La "comtesse sanglante".

En ce qui me concerne, je vins donc dans le monde des Kuroi-Tsubasa afin d'y suivre mon entraînement et découvrir mes dons et pouvoirs, ainsi qu'à les maîtriser. Je garda cependant un œil sur ma famille humaine pendant un long moment. Je réussi à convaincre des anciens de me faire revenir sur terre plus tôt que ce qui est autorisé afin de pouvoir revoir Vlad et mon fils une dernière fois. Sa mort se fit lors de ma visite et m’entraîna dans une forte dépression à mon retour dans notre monde. Celle-ci perdura assez longtemps mais me donna la force nécessaire à mon apprentissage. Et je me défoulais également très souvent grâce à la pratique de la torture (Et je continu de le faire !).  Cependant, avant de mourir, Vlad me confia un médaillon. Celui-ci est un symbole offert à chaque membre de "l'Ordre du Dragon", personnalisé pour chacun. Il avait appartenu à son père : Vlad II.
Après quelques années, lorsque je revins voir mon fil, et qu'il me présenta ses différents enfants, j'en profita pour retrouver le siège de l'Ordre du Dragon afin de l'intégrer et pouvoir avoir un meilleur contrôle sur ma descendance et l'empire Occidental même si l'ordre était moins important qu'à l'époque. Je réussi à les retrouver sans trop de difficultés grâce à mes renseignements. Ils furent réticents au début, je m'y attendais, mais grâce au médaillon de Vlad II qu'ils reconnurent et dont il savait qu'il aurait du être enterré avec ou que seul un membre proche de celui-ci devait l'avoir. Il s'agit d'un poignard précieux, secret et bien caché par chaque membres. Ils m'intégrèrent donc au sein de leur ordre. Je pu donc au fil des siècles avoir un œil sur le monde occident. Je donna des conseils et les hauts placés apprirent à me respecter mais surtout à me craindre. Mais lors de cette visite je ne fis pas que rencontrer mes petits enfants, je me pris d'affection pour l'un deux en particulier. Enfin je devrais plutôt dire l'une d'eux. Je ne sais pas si vous l'aviez deviné, mais il s'agit bien évidemment d'Anne Bathory. Anne était une charmante jeune fille. Belle et douce. Et elle fut celle qui s’intéressa le plus à moi. Elle était très intelligente, elle comprenait vite les choses et en avait déjà appris beaucoup sur son père. Elle ne mit donc pas longtemps à comprendre notre lien. Elle était cependant subjuguée par ma chevelure, qui se retrouvait légèrement dans les traits de mes descendant par de légers reflets argentés au soleil. Mais ce qui l'intrigua le plus fut mon apparence physique. Elle compris que je n'étais pas une simple humaine mais ne chercha pas à en dévoiler mon secret et ne m'en demanda pas les détails.

Même après mon départ, elle continua à admirer sa grand mère. A tel point qu'elle raconta un bon nombre de fois ma visite à Elizabeth avant de s'endormir. Par ailleurs, Elizabeth Bathory se nomme ainsi, afin de me rendre hommage. Pour que cela ne sois pas choquant ou perturbant elle ne pris pas mon prénom mais mon deuxième prénom qui s'avère être Elisabeta.
Je revins donc une nouvelle fois par la suite, afin de savoir comment se portait ma famille et ma petite Anna chérie. Oui je sais il n'y parait pas comme cela mais je peux être tendre parfois. Je pu faire cette fois la connaissance d'Elizabeth, qui me reconnu et à la seconde où elle me vit et n'hésita pas à venir m'enlacer. Elle me vouait pour ainsi dire un culte. En effet je découvris qu'Anna avait fait faire plusieurs portrait de moi assez réalistes, dont un qui se trouvait dans la chambre d'Elizabeth. Elle me connaissait de par se portrait et de l'histoire de sa mère mais ne pensait pas pouvoir me rencontrer un jour. Quand elle me vit elle fut absorbée par la jeunesse de ma peau. Elle n'en revenait pas. J'étais la copie conforme du tableau. C'est ce qui la poussa à vouloir rester aussi jeune que possible. Elle fit donc des recherches pendant de nombreuses années, tentant de retrouver ma trace et de comprendre. Elle finit par découvrir mon lien avec Vlad et les morts qui y étaient liées. C'est pourquoi lorsque je revins la voir lorsqu'elle fut une belle jeune femme, qu'elle tentait de se procurer un "Elixir". Elle pensa que le sang était l'origine de ma jeunesse éternelle. Elle avait donc décidé de se laver le visage dans le sang, prélevé régulièrement mais en faible quantité, de ses serviteurs. Quand je l'eu découvert, elle m'avoua que cela ne lui suffisait pas et fit apporter une prisonnière. Même si je savait que cela ne servirait à rien, je ne pu m'empêcher de l'aider dans son sombre dessein. En effet, les prisonniers n'étaient pas suffisant et elle souhaitait du sang de meilleure qualité. Bien sur je ne lui ai jamais révélé que mon secret ne venait pas de là. Je repris donc mes anciennes activités et l'initia également à la torture. Cela me fit repenser à mon cher et tendre amant. Cela fit naître une certaine extase en moi. Cependant, je gardais les pieds sur terre et je savais que si je m'occupais plus de ma descendance humaine que de celle des Kuroi-Tsubasa cela risquait de mal se finir.

J'avais en effet passé un bon nombre d'années auprès d'un ami qui m'étais très cher et sur lequel je savais que je pourrais compter. Il s'agissait également d'un Kuroi-Tsubasa et nous savions tous les deux qu'il fallait que la famille perdure. C'est pourquoi il m'accompagna au château d'Elizabeth ou nous pûmes mettre au monde deux autres enfants. Il ne resta bien évidement pas tout le temps à mes côtés, il était reparti entre temps. Moi j'étais restée sur terre pour m'occuper des premiers moi de ma fille puis il revint me voir pour que nous recommencions. Nous eûmes alors un fils cette fois. Ils portent respectivement les noms de Éléonore et Gaëtan. Bertrand, mon meilleur ami, et moi même n'étions pas réellement amoureux mais suffisamment proche pour avoir des enfants ensemble. Nous savions également que si nous attendions trop longtemps, cela ne serait plus possible. Ils restèrent donc tous les deux jusqu'à leur 18 ans dans le monde réel, élevés par ma famille humaine jusqu'à ce que nous retournions les chercher. Par la suite je me suis concentrée sur la continuité de mon apprentissage et de ceux de mes deux enfants. Bertrand et moi nous aidons autant que possible pour les élever et progresser autant que possible. Je suis tout de même retournée sur Terre à quelques reprises sur Terre afin de m'assurer que le nom de Vlad et sa légende ne soient jamais oubliés... mission réussi !
Comme vous vous en doutez, ce sont mes différents passages sur Terre qui me donnent l'apparence d'une jeune femme de 24-25 ans. J'espère que je n'ai rien oublié d'important et que l'histoire de mon existence vous a plus. Au plaisir d'en savoir plus sur vous également.

En l'honneur de mon bien aimé, Vlad.

Aerin Elisabeta Petruscu Kuroi-Tsubasa.

Magie et Dons Innés :

Palier Atteint : Palier numéro 2. Commence à contrôler légèrement l'élément Feu et Eau du palier numéro 3. En ce qui concerne les pouvoir acquis avec le Palier 2, avait déjà de bonnes base en terme d'infiltration, de discrétion et donc en contrôle de ses sens avant son arrivée dans le monde des Kuroi-Tsubasa. Elle pu donc développer plus facilement ceux-ci. Principalement la vue, qui lui permet de voir plus loin et être semi-nyctalope. Elle a également l'ouie très fine, lui permettant de traquer une proie telle un prédateur animal (Attention méfiez vous de ne pas être trop proche d'Aerin lorsque vous souhaitez de confier un secret à quelqu'un !). Elle est également capable de contrôler sa respiration et sa marche afin de ne faire aucun bruit lorsqu'elle le souhaite. Le palier numéro 1, lui, lui permet majoritairement de mettre en place très facilement une plan d'attaque ou une stratégie, même dans l'urgence (quoi que dans ces cas là, l'instinct prend rapidement le dessus. C'est comme si elle était en mode automatique.) Elle aime par ailleurs s'exercer aux echecs, même si ceux-ci l'inspirent moins qu'une réelle bataille et lui donne donc plus de difficultés. En réalité elle y joue avec négligence. C'est pourquoi elle perd si régulièrement. Son odorat a également était développé mais majoritairement pour repérer les odeurs caractéristiques du sang et de la peur.

Pouvoirs Innés : Téléphatie Animale (Parler avec les animaux et les comprendres par le biais de la pensée).
Charisme Indéniable.

Dons de naissance : Ma naissance et la vie qu'elle m'a apportée, ainsi que la trace qu'elle m'a permis de laisser sur Terre est déjà un don en soi. Et comme tout le monde le sait c'est assez rare d'en avoir un et à apprendre à contrôler n'en parlons pas ! Nous avons bien assez d'entrainement comme cela ! Pas la peine d'en rajouter ! Je préfère largement me concentrer sur le Palier numéro 3 et au moins pouvoir contrôler convenablement ne serait-ce qu'un élément !

Force Brute : 3/10

Magie Brute : 6/10

Voir le profil de l'utilisateur https://www.wattpad.com/user/mvandeuren

2 Re: Aerin Kuroi-Tsubasa le Jeu 13 Oct - 13:43

Alice

avatar
Admin
Je suis scotchée.

L'histoire tiens super bien la route, elle est passionnante tout comme la femme que tu es ! *^*  ♥

C'est très bien écrit également, grande soeur, cela n'a rien a voir avec ta précédente présentation, L'ancienne était cool, celle-ci est sublime et absorbante.  ♥

Je t'adore, Bienvenue et bon Séjour chez nous. hihi


_________________
Voir le profil de l'utilisateur http://manoir-kuroi-tsubasa.kanak.fr

Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum